Ils sont là, toujours là, le regard bienveillant, accrochés à nos murs… Pour eux, le temps s’est figé, le temps n’existe plus.
Ils nous observent parmi les divinités.

« Ici bas », le temps passe, nous échappe, s’envole, s’enfuit.
Au rythme du tic-tac des horloges, notre vie est aspirée par le tourbillon du temps, occultant notre finitude.

Tels des orphelins, nous raccrochant à leur souvenir, leur visage, leur image, nous les couvrons d’offrandes pour les rendre immortels.

Ils sont là, toujours présents, bien vivants …
Nos cœurs sont pour toujours imprégnés de leur présence, de leur esprit, de leur âme.

Bundi (Rajasthan) 2019

Nous sommes en Inde, au Rajasthan, à l’intérieur des maisons, des petites échoppes. Cadre(s) de vie(sest un voyage dans ces espaces privés,
« dedans » séparé d’un monde grouillant, bruyant, effervescent. Je suis attirée par l’humilité des lieux, par ces murs de différentes couleurs, par la simplicité de la mise en scène : portraits d’ancêtres, divinités, objets rituels, horloges symbolisant la discipline et le temps qui passe, plumes de paon représentant l’immortalité, colliers de fleurs ou de perles pour honorer les dieux.

L’éphémère glissant sur l’immuable…

They are there, always there, with a benevolent gaze, hanging on our walls…
For them, the time froze, the time doesn’t exist anymore.
They observe us among the divinities.

« Down here », time passes, running away from us, it flies, it escapes.
To the rhythm of clocks ticking, our life is aspired by the whirlwind of time,
occulting our finitude.

As orphans, holding on to their memory, their face, their image, we cover them
with offerings to make them immortal.

They are there, always present, very much alive…

Our hearts will always be marked with their presence, their spirit, their soul.

Bundi (Rajasthan) 2019

We are in India, in Rajasthan, inside houses and small shops. Frame(s) of life is a
journey in these private places, “inside” but separated from a swarming, noisy,
effervescent world. I am drawn to the humbleness of the places, to these walls of
different colours, to the simplicity of the staging: ancestral portraits, divinities, ritual
items, clocks symbolizing discipline and the passage of time, peacock feathers
representing immortality, flower or pearl necklaces to honor the gods.

The ephemeral sliding on the immutable…